Offre exclusive : 1 500 € offerts. Détails de l'offre sur demande
Nos conseillers et experts sont à votre écoute

Diagnostic de Performance Energétique (DPE)

Tout savoir sur le diagnostic de performance énergétique

Qu'est-ce qu'un diagnostic de performance énergétique ?

Le DPE a pour but de renseigner sur la performance énergétique d'un bâtiment ou logement, en passant par l'évaluation de sa consommation énergétique et de ses émissions de gaz à effet de serre. Depuis le 1er janvier 2011, toute annonce immobilière doit obligatoirement inclure les résultats de ce diagnostic, classés en catégories allant de A à G, A indiquant les meilleures performances énergétiques et G les plus mauvaises. En terme concret, un logement classé A correspondra à un bien isolé et ne nécessitant que peu d'énergie pour être chauffé et rafraîchi, tandis qu'un bâtiment classé G souffrira de fortes déperditions thermiques.

Sommaire :

  • comment s'établit un DPE ?
  • quels sont les effets concrets d'un DPE ?
  • pour aller plus loin

Comment s'établit un DPE ?

Le DPE, obligatoire depuis le 1er novembre 2007, est réalisé par un professionnel certifié, tenant compte des caractéristiques de l'habitation évaluée et de ses équipements et calculant la quantité d'énergie consommée et de gaz émis par le bien immobilier.

La consommation réelle d'un bâtiment va directement dépendre des conditions d’usage et de la température effective de chauffage ; les consommations estimées ne sont pas une garantie contractuelle, mais permettent une comparaison objective de la qualité des logements et bâtiments devant être loués ou vendus.

A l'issue de ce diagnostic, le logement se voir attribué deux étiquettes notées de A à G, l'étiquette énergie, évaluant la consommation d'énergie primaire, et l'étiquette climat, indiquant la quantité de gaz à effet de serre émise.

  • A : logement dont la consommation est inférieure à 50 kWh/m²/an
  • B : logement dont la consommation est comprise entre 51 et 90 kWh/m²/an 
  • C : logement dont la consommation est comprise entre 91 et 150 kWh/m²/an 
  • D : logement dont la consommation est comprise entre 151 et 230 kWh/m²/an 
  • E : logement dont la consommation est comprise entre 231 et 330 kWh/m²/an 
  • F : logement dont la consommation est comprise entre 331 et 450 kWh/m²/an
  • G : logement dont la consommation est supérieure à 450 kWh/m²/an

La moyenne nationale française se situe autour de 250 kWh/m²/an, correspondant donc à la catégorie E.

Le DPE inclut également une série de recommandations permettant aux différents acteurs immobiliers de connaître les mesures les plus efficaces d'économie d’énergie : il s’agit de conseils de bon usage et de bonne gestion du bâtiment et de ses équipements, ainsi que des recommandations de travaux. Les recommandations formulées ne sont pas obligatoires, le DPE ayant avant tout pour objectif l'incitation à l'amélioration de la performance énergétique du bâtiment. Note : Il ne faut pas confondre le DPE avec tout autre diagnostic ne répondant pas aux mêmes exigences qui pourrait vous être proposé par des professionnels non certifiés pour l’établir. En règle générale, le DPE d'un bien immobilier reste valable pendant 10 ans.

Quels sont les effets concrets du DPE ?

Bien que les recommandations de travaux soient facultatives, le classement établi permet une estimation précise du coût énergétique d'un logement. Ainsi, un logement classé A aura un prix de chauffage annuel estimé à moins de 250€ pour 100m², tandis qu'un logement classé G pourra atteindre dix fois cette somme.

De plus, une étude des notaires de France établit un lien direct entre la valeur d'un bien et sa notation énergétique, un logement classé A-B pouvant se vendre jusqu'à 22% plus cher qu'un bien de catégorie D. Il peut donc être bénéfique pour un vendeur d'effectuer les travaux de rénovation recommandés, notamment en bénéficiant d'un éco-prêt à taux zéro.

Pour aller plus loin

Eco-PTZ

Réglementation thermique 2012

Diagnostics immobiliers obligatoires

À lire aussi

Notre sélection de biens pour investir ou habiter

Coup de coeur

L'INSOLITE

Appartements neufs 1 à 5 pièces

Surfaces de 22.88 à 115.86 m2

Paris (75020)

330,000 € à 1,390,000 €

Coup de coeur

RUE PETIT

Appartements neufs 1 à 4 pièces

Surfaces de 32.92 à 88.29 m2

Paris 19 (75019)

367,000 € à 947,000 €

Coup de coeur

Air du Temps

Appartements neufs 1 à 3 pièces

Surfaces de 24.75 à 111.34 m2

Paris (75013)

388,000 € à 1,170,000 €